ANNUAIRE VOYANCE SYMPHONY  

Votre portail d'informations Voyance

Annuaire de voyants & Thérapeutes professionnels classés par département . 

inscrivez-vous

Annonceurs de la Voyance, votre pub Voyance ICI Annonceurs de la Voyance, votre pub Voyance ICI



                                     Les Beliers sont-ils des criminels en puissance ?


Durant 2011, la police d’Ontario (Canada) a classé les délits en fonction des signes astrologiques. En tête, et nettement: les Bélier.

Au service de police de Chatham-Kent (Ontario-Canada), on s’intéresse beaucoup aux malfrats. On prend leurs empreintes digitales, leurs fiches anthropométriques et on se passionne pour leur astrologie. Durant toute l’année 2011, sur 1986 affaires traitées, à chaque fois, on a noté avec minutie à quel signe la personne délinquante appartenait. Les résultats viennent de tomber et le journal National Post s’en est fait l’écho. Dans les rapports entre signe du zodiaque et criminalité, ce sont les Bélier qui se placent numéro un avec 203 cas. En médaille d’argent et de bronze, on retrouve respectivement les Balance (189 cas) et les Vierge (183). La queue du classement est occupée par les Sagittaire et «seulement» 139 individus.

«Il fonce tête la première»

Fort de cette information, le journal canadien National Post s’est empressé de la faire confirmer par leur astrologue «maison», Georgia Nicols, qui écrit leur horoscope quotidien. «Tout cela a du sens, renchérit-elle. Le Bélier est un signe de guerrier, il fonce tête la première et adore l’aventure. Beaucoup de journalistes sont d’ailleurs des Bélier». Quant à la douceur des Sagittaire, Georgia Nicols en remet une couche. «Ce sont des gens pondérés qui sont très sociables.» Très dubitatif sur ces données statistiques, le site Gentside se demande si le service de police de Chatham-Kent s’est aussi penché sur les signes astrologiques des victimes «pour voir s’il y a un rééquilibrage».

Les Scorpion, pas mal aussi!

Les liens entre les dates de naissance et les affaires criminelles ne laissent aucun expert de marbre. Vous trouverez, en fouillant un peu, une abondante littérature numérique sur la question. Alain de Chivré, directeur de l’Institut d’Etudes Astrologiques (IEA) à Nantes, essaie de tirer des enseignements «astro-criminels» de certains dossiers. Il s’est ainsi penché sur le cas de Véronique Courjault, mère infanticide qui a tué trois de ses bébés. «D’emblée, il faut chasser l’idée que le crime est inscrit dans la carte du ciel. Elle est susceptible d’expliquer les comportements a posteriori et de leur donner du sens. L’astrologie peut tenter d’y répondre prudemment en évoquant des scénarios», dit Alain de Chivré qui dit «cerner des structures personnalités».

Et Vénus qui s’y met

D’autres font preuve, toujours sur Internet, de nettement moins de prudence. Sur «Association@lyon», ce sont les Scorpions, dans les «prédispositions professionnelles» qui peuvent exceller dans les métiers «à la criminalité ou à la recherche scientifique». Une attaque confirmée par «astroconsultant» qui n’y va pas de main morte avec les Scorpions, surtout «s’il est gouverné par la planète Pluton». Le signe serait fortement lié aux «tueurs en série, les violeurs, pédophiles, et autres criminels utilisant la violence». Mais il ne faut quand même pas généraliser, «le Scorpion ne deviendra pas forcément «un hors-la-loi ou pire un criminel». Aurélie, dans «Horoscope du jour» sort de Pluton et s’attarde sur une nouvelle influence astrologique sur la délinquance. «Une autre statistique nous montre le rôle de Vénus chez les musiciens et chose étrange chez les criminels également.» A ce train-là, tout l’horoscope va avoir un casier judiciaire.

Réagissez à cet article
En participant à cette rubrique, certains commentaires pourront  faire l'objet d'une publication.
les E-mails ne sont pas publiés.


 


 


 
IMPORTANT : ne pas oublier le Titre de l'article.





Haut de page
      
Haut de page