ANNUAIRE VOYANCE SYMPHONY

Votre portail d'informations Voyance

Annuaire de voyants & Thérapeutes professionnels classés par département . 

inscrivez-vous


ACCUEIL NOS ANNUAIRES VOTRE PUBLICITE VOYANCE GRATUITE


   Interview de David de Castaing Médium Spirite



« Medium Spirite, je privilégie l’authenticité   »

David de Castaing, originaire de la Suisse, vivait à Paris puis en Bretagne avant de s’installer à Dax en 2012.  D’un milieu aux racines authentiques, féru de spiritisme, medium depuis son plus jeune âge, il communique avec l’au-delà pour apporter aux vivants les messages des disparus et souhaite nous guider à trouver notre chemin de vie.
 

AVS : Qu’est-ce qu’un médium spirite ?
David de Castaing : Un médium spirite entre en contact avec des personnes décédées pour délivrer des informations aux consultants, soit en « entendant » des messages, soit en ayant recours à des photographies des défunts, soit en communiquant avec des personnes qui se matérialisent devant lui.
 
AVS : Vous êtes établi dans la région landaise, est-ce une terre de voyants, de mediums et de spiritualité ?
David de Castaing : Entre terre et océan, la situation des Landes en  fait une terre propice à la communion des éléments et à la méditation. D’ailleurs, de grands médiums et magnétiseurs y sont installés depuis de nombreuses années. C’est aussi une région dont les habitants s’engagent pour la protection de l’environnement : la conscience de la préservation des conditions de vie ne peut que nous remettre en contact avec ce qui compose notre être profond.

AVS : Quels ont été vos débuts, les premiers signes médiumniques ?
David de Castaing : J’ai toujours vécu dans une famille de médiums. Ma grand-mère était également guérisseuse et magnétiseuse. Mon premier vrai ressenti fut le soir de son décès. Je l’ai vue venir me voir avant de s'envoler. Elle s'est présentée pour que je comprenne mes visions et me faire réaliser mon don. J’avais dix sept ans !  

AVS : Est-ce que cela s’est renouvelé ?
David de Castaing : Les premières apparitions suivantes me sont survenues quelques années plus tard, suite à des évènements marquants que des personnes de mon entourage ont vécus.
 
AVS : Et quand avez-vous décidé d’exercer la voyance et d’en faire votre métier ?
David de Castaing : Après le message de ma grand-mère, il m’est venu que mon avenir était tracé : il fallait que je vive pour, et avec la voyance. La vie m’a d’ailleurs tout de suite envoyé des signes forts en me faisant rencontrer nombre de voyants et médiums, et cela sans l’avoir vraiment recherché.  
 
AVS : Votre lieu de consultations est installé dans le Sud Ouest. Uniquement ?
David de Castaing : Je reçois mes consultants chez moi effectivement dans le sud-ouest, mais aussi sur la région parisienne. On peut aussi me rencontrer lors de salons de la Voyance, comme le Salon Parapsy à Paris et à Aix-les-Bains qui aura lieu en juillet 2013. Je me déplace également en France, en Suisse et en Belgique. Mais on peut me consulter par téléphone et on pourra bientôt m’appeler en direct sur la nouvelle chaîne Ma Chaîne Voyance. Parallèlement, je donne des conférences… La prochaine se déroulera au Théâtre de la Ville à Saint-Malo le 12 mai 2013, et je répondrai à de rapides questions en public.
 
AVS : Comment fonctionnez-vous face à un consultant ? 
David de Castaing : Je m'adapte en fonction de la personne qui s’installe face à moi. Chaque être est différent. Je prends la date de naissance, le prénom et je laisse venir les choses... Après un tour général, je m'arrête sur les questions précises et, quelquefois, je conforte mes ressentis à travers le Tarot de Marseille. Le but est d'apporter un éclaircissement aux personnes et de les guider sur leur chemin. C'est un accompagnement où il est important que chacun garde toujours son libre arbitre. Le passé, le présent, le futur, qu'importe ! L'essentiel est que chaque personne trouve un sens à sa vie.
 
AVS : Avez-vous une clientèle en accord avec votre spécificité ?
David de Castaing : Tout un chacun peut me consulter ! Aussi bien des personnalités du monde artistique que politique que des personnes anonymes. Ma spécificité étant la médiumnité spirite, les consultants peuvent me rencontrer avec des photographies de leurs défunts mais j’effectue aussi des voyances sans support.
 
AVS : Pensez-vous que nous avons tous un chemin de vie et lequel ?
David de Castaing : Oui, nous avons tous un chemin de vie qui correspond à notre date de naissance. Mais comme je le précise, il y a des choses auxquelles nous devons faire face et d’autres à savoir gérer, comme c’est souvent le cas sur notre chemin sentimental. Si je vois un chemin et que la personne souhaite aller vers un autre, c'est elle qui reprend sa destinée en main.
 
AVS : Selon vous, l'avenir est-il tout tracé ?  
David de Castaing : A mon sens, l’avenir n’est pas forcément tracé : la vie met sur notre chemin, comme par exemple dans notre vie sentimentale, des personnes avec qui nous sommes libres d’évoluer ou pas. Si on choisit de rester dans une situation qui ne nous correspond plus, la décision nous appartient. Un évènement fait partie du destin mais ce  qu’on en fait relève de notre libre arbitre. Mais, attention, chaque praticien des Arts Divinatoires a sa propre vision des choses.
 
AVS : Comment savoir que nous sommes sur la bonne voie et que nous faisons les bons choix ?
David de Castaing : Cela peut s’exprimer par le ressenti des émotions et des sensations négatives ou positives. Si on cherche une réponse ou une confirmation, libre à soi de demander conseil.
 
AVS : Vous communiquez avec les personnes décédées. De quelle manière ?
David de Castaing : Au choix, le consultant vient vers moi ou me demande de contacter les personnes décédées lors d’une consultation téléphonique. Pour entrer en médiumnité, je n’ai besoin que de la date de naissance et du prénom de la personne qui consulte. Et je suis dans un état de conscience normal. Au bout d’un moment, les défunts m’apparaissent : quelquefois, il s’agit juste une ombre et d’autres fois, de façon très nette. Ils viennent pour délivrer un message les concernant ou pour l’avenir de la personne qui consulte.  
   
AVS : Quels souvenirs forts gardez-vous de vos expériences liées à ce don ?
David de Castaing : Pour la plupart, mes souvenirs forts sont liés à des situations  marquantes émotionnellement. Comme la vision d’une femme s’étouffant avec beaucoup d’eau, et d’avoir appris ensuite par  le consultant que sa mère était décédée dans le tsunami qui a détruit Fukushima et sa région en 2011. J’ai souvent aussi le ressenti de catastrophes, ce qui est très dur à gérer. Je me souviens d’une apparition qui à plusieurs reprises me montrait le ciel et je voyais un avion. L’avion  est tombé le lendemain… Je n’ai pas toujours hélas les renseignements suffisants pour éviter un drame mais au fur et à mesure que j’avance en voyance, les détails grandissent en précision.
 
AVS : Comment avez-vous rencontré Claude Alexis et l’équipe de Ma Chaîne Voyance TV ? 
David de Castaing : J’ai rencontré Claude Alexis lors d’un salon Parapsy de Paris. Je savais qu’un appel à candidature avait été publié par Claude Alexis sur internet, pour un nouveau projet d’une chaîne de voyance. Une amie m’a fortement conseillé d’y répondre et j’ai eu la chance d’être sélectionné. Claude Alexis est bien évidemment un médium de réputation internationale et travailler avec lui est un grand plaisir.  


Propos recueillis par Monique Delanoue



Contacter David de Castaing




Réagissez à cet article
En participant à cette rubrique, certains commentaires pourront  faire l'objet d'une publication.
les E-mails ne sont pas publiés.


 


 


 
IMPORTANT : ne pas oublier le Titre de l'article.





===>   Haut de page   <===

Haut de page