Uranus en Taureau, perspectives nouvelles

Rédigé le 10/06/2018

Voici l'analyse des répercussions possibles de l'entrée d'Uranus en Taureau le 15 mai 2018 par notre astrologue Stéphane Rieux

De 2011 à 2017, les effets d’Uranus dans le signe du Bélier, doublés du passage de Pluton dans le signe du Capricorne ont dû particulièrement impacter la vie de nombreux Capricornes, Cancers et Balances des deux premiers décans qui ont probablement dû reconsidérer leur positionnement social ou personnel (par rapport à des questions liées à la santé, à la famille, à l’argent, aux enfants, etc.) pour ne pas avoir à subir, avec trop de dommages, les conséquences destructrices d’un Uranus en conflit avec Pluton. Sur un plan collectif, il n’a pas été en reste en précarisant les équilibres mondiaux (Uranus dans l’axe Bélier-Balance).

L’entrée d’une planète lente dans un nouveau signe n’est jamais anodine car elle ouvre des perspectives nouvelles (surtout avec Uranus). Elle agit autant sur un plan collectif que sur un plan individuel, car nous sommes tous en tant qu’individus en interaction avec notre environnement sociétal.

Avec l’arrivée d’Uranus dans le signe le plus terrestre du zodiaque, le Taureau, c’est un peu comme si le ciel nous tombait sur la tête, avec son cortège de faits inattendus et déstabilisants. Les bouleversements engendrés par Uranus brisent les repères habituels.

Sur un plan collectif, la révolution technologique engagée progressivement depuis les années 2000 correspond au passage d’Uranus en Verseau, et plus tard en Poisson, qui présidera la généralisation du processus de digitalisation de la société, préparant ainsi l’avènement de la énième révolution industrielle.



single-post

Avec l’arrivée d’Uranus dans le Taureau (axe Taureau-Scorpion, axe de l’avoir et de la finance, de la renaissance et de la mort, de la matérialisation et de la dématérialisation, etc.) la révolution industrielle devrait passer à une étape décisive. D’ailleurs, d’ors et déjà, certains métiers ont presque disparu ou au mieux se sont transformés avec la numérisation. Voici quelques-unes de ces transformations majeures : démocratisation de la domotique, généralisation des moyens de paiement digitaux, modernisation des outils économiques tels que les banques et les places boursières, développement du transhumanisme à grande échelle mêlant l’humain à la technologie, et modernisation de l’agriculture malgré les tentatives de minorités essayant de revenir à une agriculture plus traditionnelle, etc. En tout état de cause, on arrête pas le progrès technique.

Fort de ces bouleversements majeurs, le contexte nous invite à nous adapter ou à nous opposer (Pour ce qui est de s’opposer, ce n’est jamais sans conséquences.) ou à nous émanciper de certaines situations. Pas de demi-mesure avec Uranus. Les personnes nées sous le signe du Taureau, avec un ascendant Taureau ou avec des planètes clés dans ce même signe, devraient être particulièrement concernées par ces changements. Sur un plan individuel, la nature de ces changements dépendront du secteur concerné en fonction des coordonnées de naissance précises (date, heure et lieu de naissance). Les autres signes pourront être également concernés par ce transit d’Uranus tels que le Scorpion, le Lion et le Verseau. Uranus, en conflit avec ces signes, devrait provoquer des bouleversements majeurs remettant en question de manière irréversible et radicale des situations bien établies. (Plutôt que de trop résister à ces bouleversements, il est préférable de les accompagner pour en tirer un meilleur profit.) Les signes du Capricorne et de la Vierge devront pouvoir bénéficier d’opportunités favorables, même si elles sont déstabilisantes par nature. Les signes du Poisson et du Cancer pourront également être concernés par ces périodes de changements.

single-post

Sur un plan collectif, voici quelques configurations célestes majeures affectant Uranus durant son passage en Taureau jusqu’en fin d’année 2025 :

Cet été 2018, le trigone de Saturne à Uranus devrait apporter un soutien à ce passage de relais de l’ancien monde au « nouveau » dans un contexte ou existe un conflit céleste entre Uranus et Neptune expliquant la crise politique majeure dans laquelle l’Europe se trouve aujourd’hui.  Cette tension planétaire devrait perdurer jusqu’en 2020 environ. L’Europe étant reliée à ce cycle, elle pâtit d’une confusion politique majeure, avec un mode de fonctionnement qui ne convient plus à de plus en plus de monde. Cet ultralibéralisme parfaitement caractérisé par le duo Uranus-Neptune est mis à mal par la tension entre ces deux astres qui porte en germe toute la problématique entre les valeurs individuelles et collectives, voire mondialistes, les valeurs de conformisme et la rébellion, et les valeurs de dépendance et d’autonomie ou de liberté. Le soutien de Jupiter à Uranus en 2020 devrait marquer le soutien à l’expansion inéluctable de l’ultralibéralisme. Toutefois, ce processus d’expansion pourrait être contrarié par un Uranus affecté par le transit de Saturne en Verseau en 2021 qui devrait mettre en exergue un conflit entre le nouveau et l’ancien monde, entre une vision économique ultralibérale et une vision économique plus raisonnable, avec les difficultés que posent les nouvelles technologies dans la transition économique. Sans compter que cela pourrait correspondre à une possible crise économique majeure, préfigurée par la triple conjonction Jupiter-Pluton-Saturne dans le signe du Capricorne qui sera en place quelques mois auparavant. Cette triple conjonction générera des situations contradictoires liées à la nature même des planètes en jeu (Jupiter présidant aux règles de droit, à l’expansion, Pluton présidant à la finance, au pétrole, aux grandes remises en question et aux grands bouleversements, et Saturne présidant aux restrictions et aux décisions irrévocables).



single-post

Sur un plan individuel, les signes du premier décan du Taureau, du Verseau, du Lion et du Scorpion devront être attentifs à ce moment astral délicat (sur toute l’année 2021), car quoi que l’on fasse, que l’on agisse ou pas, les conséquences ne seront pas sans déstabilisation. Toutefois, l’action d’Uranus doit être replacée dans le contexte global du thème afin de ne pas accorder plus d’importance qu’il ne faut au transit d’Uranus.

Jusqu’en 2026, Uranus évoluera dans des contextes plus ou moins favorables, comme il en est ainsi des cycles de nos vies et de nos sociétés. Reste à tirer au mieux profit des situations pour que notre équilibre global ne soit pas trop affecté par les changements générés par Uranus.



Stéphane Rieux
Article sous copyright - Toutes reproductions interdites.